le statut VDI, comment ça fonctionne ?

 Pour tout savoir sur l’activité de VDI, retrouvez notre sélection d’articles sur le blog :

Le métier de VDI en questions

Pourquoi voulez-vous devenir VDI ?

VDI, un métier d’avenir ?

D’abord, ce statut VDI peut sembler assez compliqué, c’est pourquoi nous vous proposons d’y voir plus clair. Après avoir lu les lignes qui suivent, vous comprendrez tout de l’activité de vendeur à domicile indépendant !

Par conséquent, voici les différentes rubriques que nous allons évoquer : le statut VDI mandataire, le statut social du vendeur à domicile indépendant et la déclaration URSSAF, les droits aux chômage, l’acquisition des droits la retraite, le statut fiscal.

 

Comment devenir  VDI – vendeur à domicile indépendant ?

Avant tout, il existe officiellement 3 statuts pour le vendeur à domicile :

  • Le travailleur indépendant, inscrit au RCS ou au registre spécial des agents commerciaux (Rsac). Il relève du régime des travailleurs non-salariés et dépend de la Sécurité sociale pour les indépendants.
  • Le travailleur indépendant, non inscrit au RCS ou au Rsac. Il est assimilé à un salarié pour le droit de la Sécurité sociale et relève du régime général de la Sécurité sociale.
  • Le salarié d’une entreprise, lié à son employeur par un contrat de travail. Il relève du régime général de la Sécurité sociale.
    Le statut VDI indépendant concerne le deuxième cas, c’est un statut hybride dans le sens où le vendeur à domicile est un travailleur indépendant. Il est toutefois assimilé salarié au niveau de la protection sociale. ( couverture maladie, accidents du travail et cotisation pour la retraite).

Dans la réalité, on peut distinguer deux sortes de vendeur à domicile indépendant :

  • Premièrement, les mandataires : les commandes sont prises par les VDI et ils se voient rétribués d’une commission. Cela signifie que le VDI n’a pas de stock à constituer. Il vend les produits au nom et pour le compte de l’entreprise. Avec ce statut, le VDI peut travailler et cumuler cette activité avec tout autre revenu.

 

  • Deuxièmement, les acheteurs-revendeurs : ils achètent directement les produits ou services auprès d’un fournisseur. Ils les revendent ensuite en leur nom en utilisant leur propre structure de vente. Leur rémunération est constituée de la marge entre les prix d’achat et les prix de vente.
vdi statut explications

Comment déclarer ses revenus VDI  ?

Le VDI bénéficie du statut du salarié en matière de régime de protection sociale. En effet, le vendeur à domicile indépendant est assimilé-salarié au regard de la sécurité sociale. Bien qu’indépendant devant l’administration fiscale, le vendeur à domicile ne doit donc pas s’affilier au RSI. Par conséquence, il se charge chaque trimestre d’établir et transmettre les déclarations et de procéder au règlement des cotisations auprès de l’URSSAF. Ces cotisations trimestrielles sont forfaitaires en dessous d’un seuil, puis calculées sur des assiettes forfaitaires jusqu’à un nouveau seuil et au delà basées sur le salaire brut réel.
Dans ces conditions, pour suivre votre rémunération et les cotisations, il peut être utile de disposer d’un bulletin de commission chaque fin de mois et d’un bulletin de précompte chaque trimestre.

Pour en savoir plus :

Plus de renseignements ici sur les cotisations : Quelles cotisations verser ?

Quelques cas pratiques pour mieux comprendre : Comment calculer ses cotisations ?

Comment déclarer son activité et devenir VDI : nous vous invitons à consulter l’article du site objectifvdi.com qui explique en détails les modalités de déclarations d’activité en début d’activité

Comment sont calculés mes droits aux chômages ?

Si vous étiez vendeur à domicile indépendant avant de vous inscrire à Pôle Emploi, vous cumulerez entièrement vos revenus (commissions) de vendeur a domicile indépendant avec votre allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).

Si vous êtes déjà inscrit(e) à Pôle Emploi avant de démarrer votre activité de VDI, Pôle Emploi calculera le nombre de jours d’indemnisation qui vous seront versés : (Montant de l’allocation – 70% des commissions)/Montant allocation jour = Nombre de jours indemnisés.).
Le nombre de jours non indemnisés sur le mois du fait de votre activité de VDI prolonge d’autant la durée de votre indemnisation.

Droits à la Retraite 

Vous pouvez exercer l’activité de vendeur a domicile tout en percevant une pension de retraite. Cependant les conditions peuvent évoluer selon les nouvelles modifications sur les droits à la retraite.

Nous vous conseillons donc de vous rapprocher des organismes de retraite concernés ou de nous contacter par courriel. Le statut de VDI reste néanmoins compatible avec celui de retraité. Votre activité de VDI vous ouvre aussi des droits à la retraite en fonction de votre rémunération.

Statut VDI et Auto-entrepreneur

Pour un contrat de type mandataire, vous êtes assimilé-salarié, ce qui vous permet d’exercer cette activité en complément de celle d’auto-entrepreneur.

Statut fiscal 

En tant que vendeur à domicile indépendant sous statut de mandataire vous serez imposé dans la catégorie des BNC (Bénéfices non commerciaux). Lors de la déclaration des revenus, vous déclarerez votre revenu de VDI avec le formulaire 2042C. Boites & Cie met à disposition sur l’espace de gestion de chaque VDI un état des revenus et les indications pour effectuer cette déclaration.

Nous vous conseillons donc de vous rapprocher des organismes de retraite concernés ou de nous contacter par courriel. Ce statut reste néanmoins compatible avec celui de retraité. Votre activité vous ouvre aussi des droits à la retraite en fonction de votre rémunération.

Share This